Célébration du navire phénicien dans le port de Beyrouth

Lundi 18 octobre 2010 est
arrivé au port de Beyrouth le vendredi 15 octobre 2010, le voilier “Venise” et amarré sur le quai 6, après avoir fait un voyage qui a coupé la mer rouge et les anciens ports Phéniciens sur la mer Méditerranée le long des lignes des anciens navires Phéniciens.

Une cérémonie à bord du navire a eu lieu cet après-midi sous le patronage du ministre de la culture salim warda, représentant le chef du département des affaires culturelles et des beaux-arts Hanna al-Minion et la présence du Président mondial de l’Université culturelle libanaise dans le monde, Eid al-Shdrawi, une délégation de l’Université, représentant de l’Organisation mondiale de la recherche Le VNAQH George est curieux et une foule de la culture, des médias et des appareils de sécurité dans le port.

La cérémonie a commencé par un mot de curiosité dans lequel «les intéressés sont l’administration portuaire, les douanes et les services de sécurité. «Les Syriens à Arwad ont construit le navire en 2008 avec le désir de son capitaine Philip Neil, et le navire a fait un voyage de deux ans à travers lequel il a traversé l’Afrique et défié les vagues que les Phéniciens faisaient de tels voyages», at-il dit.

«L’organisation voulait que la présence de ce navire montre au monde que les vols Phéniciens de 2600 ans étaient en fait une réalité qui ferait justice à l’ancienne civilisation phénicienne», a-t-il dit.

Pour sa part, le Président du monde de l’Université a remis un bouclier commémoratif au capitaine du navire, et le ministre a remis les boucliers commémoratifs à l’équipage du navire. Le capitaine du navire, Philip Neil, a parlé du navire et de son rôle, «ce qu’il a fait et son programme d’action futur».

«Le gardien de ce navire et l’Université culturelle libanaise dans le monde à travers le voyage du voilier phénicien dans la mer Méditerranée et la mer rouge sur les rives de l’Afrique», le client a prononcé le discours de son patron, le ministre warda.

Il a dit: «ce voyage n’est qu’une preuve scientifique que, pendant environ 2600 ans, les Phéniciens ont fait ce voyage plusieurs fois en s’appuyant sur leurs propres moyens traditionnels et sur les étoiles et les planètes dans leurs mouvements maritimes.»

«Les Phéniciens se sont déplacés entre les rives de l’Ouest et de l’est de la mer Méditerranée traversant le détroit de Gibraltar jusqu’aux rives de l’Afrique de l’Ouest et construits sur ces rives, communautés et colonies sans guerres ni violence, et ils ont été transportés avec eux aux personnes qu’ils rencontraient, ajoutant leurs produits agricoles et la science industrielle, la connaissance, la culture, le dialogue et la compréhension».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.